jeudi, juin 20, 2024

Rosa Berfin Meral: La parole est à la jeunesse, la jeunesse est l’avenir

Date:

Bonjour à toutes et à tous,

Chers membres de l’assemblée de la jeunesse Alévis de France,

C’est un honneur et un privilège de m’adresser à vous aujourd’hui, en tant que coprésidente de l’Union des jeunes alévis de France.

Votre présence à cette assemblée est un témoignage de votre engagement pour la reconnaissance de notre culture et de notre identité alévie mais aussi un témoignage de votre engagement auprès des institutions qui encadrent notre mouvement.

Vous, responsables jeunesses des centres culturels Alévis, êtes présents à ce jour par vos fonctions pour représenter vos villes.

Je salue votre investissement et vos efforts fournis le long de vos mendats.

Je remercie le Centre Culturel des Alévis d’Essonne et sa jeunesse pour la mise en place des lieux, et leur hospitalité au sein de leur département.

En tant que jeunes français Alévis, nous avons un rôle crucial à jouer dans la pérennisation de nos valeurs en France, et dans la construction d’un avenir fondé sur les principes de laïcité, de tolérance, de démocratie et d’égalité des genres. Notre histoire est riche, notre culture est diversifiée, et nos croyances sont le reflet de notre unicité en tant qu’êtres humains.

Cela fait un an et demi que notre conseil d’administration actuel est en place. Pour cette première année en tant qu’UJAF, nous avons dédoublé d’effort afin de permettre à la jeunesse de se retrouver au sein d’un même environnement et créer du liens social.

Lors de ces moments de partage, nous y avons rencontré nombre d’entre vous !

C’est pourquoi, pour que ces moments soient marquants, il est essentiel que nous continuions à nous éduquer mutuellement, à comprendre notre histoire et à promouvoir l’harmonie du vivre ensemble. C’est ainsi que nous pouvons contribuer à un projet de société d’un monde où la diversité est célébrée et respectée.

En tant que jeunes, nous devons être à l’avant garde du dialogue et de la paix, toujours prêts à défendre les droits de tous, à être solidaires de ceux qui sont opprimés, et à lutter pour l’égalité des peuples ! Ce sont ces valeurs par lesquelles sont tracé notre voie, celle de l’humain avant tout.

Notre avenir dépend de notre capacité à transmettre notre héritage aux générations futures, tout en adaptant notre culture à notre temps. C’est un travail délicat, mais il est à notre portée grâce à notre détermination et à notre volonté d’engagement.

C’est à nous, la jeunesse alévie de France, les jeunes français alévis, de faire vivres nos centre Alévis et nos institutions comme l’UJAF et la FUAF.

À travers les projets événementiels, culturels, éducatifs, spirituels, nous avons notre place et une parole à prendre dans la société actuelle.

Nous avons notre mot à dire sur l’avenir des centres alévis, sur leur fonctionnement et un droit d’y apporter du changement.

L’essence de notre philosophie est le renouveau et l’adaptation. Une perpétuelle remise en question, pour atteindre le meilleur.

Notre philosophie est avant-gardiste et c’est à la jeunesse de porter cet avant-garde, ce renouveau. Si nous voulons retrouver ces lieux, voir nos enfants grandir dans ces lieux, alors soyons motivés et mobilisé dans le mouvement Alévis, et engageons nous davantage.

Et je vous encourage à rester engagés si vous l’êtes déjà, à apprendre, à grandir et à bâtir un avenir qui reflète la force et la richesse de notre héritage Alevi.

Comme évoqué précédemment, notre histoire est riche. Mais l’histoire du peuple alévi est surtout marquée par les massacres et les oppressions perpétrées par les pouvoirs en place, à différentes périodes historiques. Ces massacres et ces oppressions avaient lieu, ont lieu encore aujourd’hui, dans le but de faire disparaître quelconque trace de l’existence de notre peuple. Nous avons été victimes des atrocités d’oppresseurs aveuglées par l’obscurantisme religieux.

Nous n’oublions pas les massacres de Maraş dans les années 70, de Çorum dans les années 80, et de Sivas dans les années 90. C’est trois grands massacres qui ont poussé nos aînés à migrer hors de leur terre d’origine, la grande raison de notre présence en France aujourd’hui.

Le massacre de Sivas ayant été un grand tournant pour la jeunesse Alévis de l’époque, la jeunesse de nos parents, car c’est cet événement précisément qui a impulsé l’ouverture des centres Alévis en Europe. Ces centres Alévis que nous fréquentons actuellement sont un symbole de résistance et d’affirmation de notre identité alevis, face aux attaques faites à notre encontre.

Voilà pourquoi il est aussi important de nous organiser de manière collective et solidaire dans notre mouvement de jeunesse.

N’oublions pas d’où l’on vient, pourquoi nous sommes là, et sachons où aller.

C’est avec une jeunesse déterminée, motivée, confiante que nous avançons, avec cette même jeunesse que nous continuerons d’avancer.

La parole est à la jeunesse, la jeunesse est l’avenir.

Je tiens à remercier les membres de mon conseil d’administration pour leur investissement et leur engagement. C’est un plaisir et une chance de pouvoir travailler avec des personnes aussi motivées et investies. Merci à chacun d’entre vous pour l’organisation de cette assemblée.

Merci à vous tous d’avoir assuré une présence aujourd’hui.

Rosa Berfin MERAL

Coprésidente de l’UJAF

Paylaş

spot_img

İlginizi çekebilir

Bunlara baktınız mı?
Benzer Başlıklar

Oruc Can Çarman: La parole à la JEUNESSE

Bonjour à toutes et à tous, C’est au nom du...

Rozbi Demir: Être dans l’organisation Alévie peut vous apporter plus que vous ne pouvez le penser

Chers membres du Conseil d’administration de la FUAF, Chers membres...

Russie et l’Ukraine Nous voulons la paIx, et non la gue rre!

L’histoire de l’humanité a connu de nnombreuses guerres et...

C ’est toi que je desire – Yunus Emre

Ton amour â moi-meme m ’a ravi C ’est toi...