samedi, juin 15, 2024

François Pupponi Député

Date:

Un an après l’inauguration du mémorial des Alévis à Sarcelles, j’étais hier devant cette stèle pour participer à la commémoration du massacre de l’hôtel Madimak et me souvenir de toutes les victimes innocentes brûlées vives ce 2 juillet 1993 à Sivas en Anatolie par des islamistes radicaux.

Lorsque la Fédération-Union des Alévis de France m’avait sollicité pour construire un lieu de mémoire, je n’avais pas hésité une seule seconde. Car les persécutions subies par les Alévis, chez eux, il y a 26 ans étaient à la fois, hélas, annonciatrices de la montée en puissance de l’islam radical et en même temps le signe d’une résurgence de l’intolérance face aux minorités religieuses en Turquie.

Du génocide des Arméniens, des Assyro-Chaldéens et des Grecs Pontiques en 1915 aux massacres des Alévis en 1993, il y a toujours le refus de la diversité religieuse dans cette région du monde.

Je serai toujours aux côtés de ces minorités pour que leurs causes soient entendues et reconnues, qu’elles puissent vivre librement et en paix dans leur pays et que justice soit faite.

Article précédent
Article suivant

Paylaş

spot_img

İlginizi çekebilir

Bunlara baktınız mı?
Benzer Başlıklar

Rosa Berfin Meral: La parole est à la jeunesse, la jeunesse est l’avenir

Bonjour à toutes et à tous, Chers membres de l'assemblée...

Oruc Can Çarman: La parole à la JEUNESSE

Bonjour à toutes et à tous, C’est au nom du...

Rozbi Demir: Être dans l’organisation Alévie peut vous apporter plus que vous ne pouvez le penser

Chers membres du Conseil d’administration de la FUAF, Chers membres...

Russie et l’Ukraine Nous voulons la paIx, et non la gue rre!

L’histoire de l’humanité a connu de nnombreuses guerres et...